[poil à gratter 4] Respect de la vie, refus de la violence : des absolus ?

Publié le par Contrerévolution

En prenant de nouveau comme référence le livret du pèlerin « vers Chartres », nous trouvons les phrases suivantes : « le droit inviolable à la vie » / « le refus radical et absolue de la violence » / « droit inaliénable des parents pour l'éducation des enfants ».

S’il y a un « droit inviolable à la vie » et un « refus radical et absolu de la violence », comment peut-on envisager la peine de mort ou tout simplement le combat du soldat ? Et s’il y a un « droit inaliénable des parents pour l'éducation des enfants », comment interdire aux parents musulmans d’organiser des madrasas (écoles coraniques) ?

 

Ne devrait-on pas ajouter une précision morale, comme « droit inviolable à la vie innocente / refus de la violence illégitime / droit des parents pour la bonne éducation des enfants » ? Sur la question du terme « violence », voir également ici http://contrerevolution.over-blog.com/article-interet-et-conditions-d-une-strategie-non-violente-118337600.html pour éviter le piège consistant à opposer violence et force.     

Publié dans poil à gratter

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article