[poil à gratter 2] Droit fondamental de pratiquer toute religion

Publié le par Contrerévolution

Les  Congrégations  Ecclesia Dei  semblent  cautionner  une  phrase  de  Jean-Paul  II  de  1988  dans Christifideles  Laici,  qui  est  quasiment  le  seul  texte  romain  rappelé  dans  le  livret  du  pèlerinage  de Chartres en 2011, 2012 et 2013 : la liberté de conscience « est l’un des biens les plus nobles et l’un des devoirs les plus graves de chaque peuple ; la liberté pour les individus et les communautés de professer et de pratiquer leur religion est un élément essentiel de la cohabitation pacifique des hommes. C’est la mesure des autres droits fondamentaux ».

Si cela est vrai, nous devrions aider la « communauté » des musulmans à « pratiquer leur religion », puisque c’est le droit le plus important, celui qui est « la mesure des autres droits fondamentaux ». Nous devrions militer pour qu’ils puissent construire de mosquées, être polygames, et appliquer la charia, etc. C’est l’un « des devoirs les plus graves de [notre] peuple qu’ils puissent bénéficier enfin de leur droit, et que nous parvenions grâce à cela avec eux à une « cohabitation pacifique ». 

Cette  citation  de  Jean-Paul II  doit-elle être  considérée  comme  faisant  partie  de  notre  Foi ? Malgré nos  relances, aucune congrégation Ecclesia Dei n’a officiellement  réagi aux  trois publications de ce texte : devons-nous considérer que toutes sont d’accord ?

Ou bien, comment devrions-nous interpréter différemment cette phrase de Jean-Paul II ?

 

(additif du 02/05/2014 : un mel de ND de Chrétienté nous invite à lire cette encyclique, citée comme un des "grands textes de l'enseignement de Jean-Paul II

http://www.nd-chretiente.com/dotclear/index.php?post/2014/04/23/L-enseignement-de-Jean-Paul-II-%3A-Relire-Christifideles-laici ) 

Publié dans poil à gratter

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article