[poil à gratter 1] Des messes qui ne plaisent pas au Bon Dieu

Publié le par Contrerévolution

A tout seigneur, tout honneur, le premier sujet s'adresse à la FSSPX, qui affirme : "On ne doit donc pas  s'étonner  de  nous entendre  dire  que  la  nouvelle messe, même  sans  les  dérapages  particuliers auxquels elle donne lieu si souvent au nom du principe de créativité liturgique, et même lorsqu'elle est  célébrée  par  un  prêtre  pieux,  est  incapable  de  plaire  à  Dieu."  (http://laportelatine.org/district/france/bo/lab80_130103/lab80_130103.php)

Etonnant !  La  FSSPX  a  toujours  dit  que  la  messe  moderne  est  vraiment une  messe.  Donc  elle  répond  à  la définition  qu’en  donne  St  Pie  X  par  exemple :  «  le  sacrifice  de  la  Messe  est  substantiellement  le même  que  le  sacrifice  de  la  Croix ».  Et  tant  d’exemples  de  citations  de  Papes  et  de  Saints  sur  la l’éminente valeur intrinsèque de chaque Messe !

Comment  le  renouvellement  du  sacrifice  de  la  Croix  en soi  ne  pourrait-il  pas  plaire à Dieu ? Et  qui plus  est  si  le  prêtre  est  pieux  et  célèbre  comme  le  lui  demande  l’Eglise ?  A  quel  moment  précis de  la Messe  le Missel  1969  en  latin  peut-il  déplaire  à  Dieu ?  Il  est  sans  doute  possible  de  se  dire que  la  décision romaine  de  passer  du  Missel  1962  au  Missel  1969  n’a  pas  plu  au  Bon  Dieu,  mais comment  dire  que  l’action d’un prêtre  qui  renouvelle  aujourd’hui  pieusement  ce  Sacrifice  selon  le Missel « officiel » est incapable de plaire à Dieu ?

Publié dans poil à gratter

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article